lundi 2 mai 2011

BIEN DANS SON CORPS

« Mon dernier frottis chez ma gynéco? Ouhlala... »

Nous pouvons être contaminées par certaines infections sexuellement transmissibles, surtout si l'on ne se fait pas régulièrement dépister. Parfois nous ignorons que nous pouvons être infectées… et les professionnel-le-s que nous consultons aussi. Nous consultons beaucoup moins les gynécologues. Nous risquons donc de ne pas être dépistées à temps et de laisser se développer un cancer du col de l’utérus ou un cancer du sein.

« Quand j’ai dit à mon gynéco que j’étais lesbienne, il a noté « n’a jamais eu de relations sexuelles » »

Beaucoup de fausses croyances circulent sur la sexualité des LESbiENNES. Parfois, notre sexualité est réduite aux fantasmes d'hommes hétéros, on nous interroge sur « qui fait l'homme ou la femme ». Certains se permettent de poser des questions très intimes qu'ils ne poseraient jamais à des hétéros. Parfois, les gens nient notre sexualité. Les LESbiENNES ont une sexualité variée, qui évolue, comme toutes les relations. Notre sexualité est importante pour nous et elle ne regarde que nous !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

santedeslesbienne@gmail.com

santedeslesbienne@gmail.com