mardi 5 juillet 2011

Recette pour rencontrer une amoureuse...

Vous êtes vous déjà dit; « mais où sont-elles les femmes qui aiment des femmes? »

Ou encore, « aller à tel endroit? une association qui crée des activités pour les lesbiennes? Pffu, toute seule, je peux pas... ».

Enfin, « Yes, je suis allée à tel endroit, il y avait des lesbiennes, je me suis bien amusée, mais rien au sujet de rencontrer quelqu'une... Elles sont déjà toutes en couple ou alors, c'est Shane de L-Word! »...

C'est vrai qu'en tant que femmes, nous sommes peu socialisées pour faire un pas vers l'autre.

Rappelons-nous de la Princesse charmante qui attend, attend, attend, Zzzzz… son Prince charmant… (c'est ce qui était prévu et attendu de nous!)... Alors, quand Princesse rencontre Princesse, c'est très souvent ; « non elle ne m'a pas vu, je ne l'intéresse pas » de manière réciproque. Chacune attendant que l'autre fasse le premier pas.

L’extrême inverse, c’est la version Don Juane, usant des argumentaires et attitudes reliés habituellement à la masculinité, et parfois à certaines rencontres gayes aussi (drague franche, proposition directe, avec un aspect éphémère de la relation). Tout le monde n’est pas à l’aise avec ce modèle, même s'il tend à devenir plus fréquent, à la mode (on vous dira une autre fois pourquoi...). Si c’est le cas, vous n’êtes pas la seule. Même les femmes qui adoptent ce style sont parfois dans le fond, à la recherche d'une relation plus investie...

Des études sur la perception des jeunes LESbiENNES au sujet de L-Word montrent que bien qu'elles puissent succomber au charme de Shane, elles recherchent au fond davantage des relations du style Bette et Tina. Et en tout cas, elles aiment s'identifier aux personnages qui sont fortes, heureuses, qui dépassent les difficultés de la vie et... qui restent ensemble... En effet, il semble que la majorité des LESbiENNES ne cherchent pas une relation éphémère, basée sur la sexualité comme mode de socialisation, et certaines peuvent préférer des relations longues sans être pour autant immédiatement cataloguées comme des incurables romantiques « has been »...

Vous en pensez quoi vous ? Laissez-nous vos commentaires, on est curieuses de vous lire !

N’empêche que, pour commencer une histoire, il faut bien que l’une des deux fasse le premier pas !

Alors, premier ingrédient pour la recette...

Prenez un bol, versez-y de la confiance en vous, ajoutez une à une vos qualités et bien mélanger, recouvrer le tout d'une bonne dose d'estime de soi et d'humour... Laissez reposer...

5 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas certaine de comprendre la question...Je ne sais pas à quoi se réfère le "en" dans "vous en pensez quoi?"...

    Mais cet article est excellent ! Ça me rappelle plein de choses vécues..et c'est exprimé avec beaucoup de justesse.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour vos commentaires!

    C'est vrai que la question n'était pas claire: "vous en pensez quoi?" Du blog, du message actuel, de l'évolution des rapports de séduction entre femmes, etc... Toutes ces questions nous paraissent intéressantes!

    Alors, merci pour le soutien La greenouille...

    Et c'est vrai Esprit de femmes, que l'équilibre et les distances relationnelles ne sont pas toujours faciles à gérer. Entre le désir qui se nourrit de l'éloignement, de l'inaccessible et la sécurité qui prend sa source dans la proximité, la protection au quotidien, l'équilibre peut être possible, mais à travailler constamment. Le fait de rester soi tout en étant en couple et vice versa n'est-il pas une des clés?

    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  4. c est bien vrai mais la meilleure chose a faire c est de rester soi même puis rencontrer la personne qui te prend tel quels ......

    RépondreSupprimer
  5. > incurable romantique à relation longue
    Présente !
    (Mais en gardant quand même le labrys de bataille planqué dans la dentelle)

    Un petit bémol sur l'article quand même, puisse qu'il s'adresse surtout aux jeunes, pour dire que fréquenter le milieu n'est pas toujours si simple. Il a ses règles non-écrites et peut parfois être même une "zone hostile" quand ça approche du ghetto.
    Entre les différentes tribus, les termes parfois cryptiques de l'argouine, etc..., mieux vaut s'y faire introduire par une personne connaissant et sachant où elle va pour les premiers pas.
    Ne pas s'y précipiter, prendre son temps, nouer des connaissances tranquillement dans un premier temps pour éviter les mauvaises surprises.

    RépondreSupprimer

santedeslesbienne@gmail.com

santedeslesbienne@gmail.com