mercredi 1 juin 2011

Ado et lesbienne?

Lire aussi en cliquant sur ce lien:
ado-et-lesbienne-suite-comment-savoir? 

On entend encore souvent dire qu'une adolescente ne peut pas savoir si elle est lesbienne ou bi. Elle pourrait se poser des questions, mais l'important serait de ne pas fermer les choix possibles qui s'ouvrent devant elle. Les préjugés sont bien ancrés.

Une grande partie des LESbiENNES ont ressenti leur premier attrait pour une fille, vers l'âge de 10-12 ans. Tout comme les jeunes hétérosexuel-le-s d'ailleurs. La différence, c'est le sentiment qui apparait parfois ensuite: « non, non, je ne suis pas ça, ce n'est pas possible!». Les jeunes LESbiENNES mettront alors, selon les contextes où elles grandissent, plus ou moins ouverts et acceptants, de quelques mois à des années pour pouvoir vivre leurs amours, pour être bien dans leurs baskets.

Certaines jeunes peuvent ressentir leur amour pour d'autres filles, sans avoir jamais eu de relations amoureuses ou sexuelles. D'autres filles peuvent avoir expérimenté une relation avec une autre fille et finalement, se sentir et vivre en tant qu'hétéro. D'autres encore peuvent avoir été avec des garçons et/ou avec des filles. Il n'y a pas de lien inconditionnel entre le fait d'expérimenter des relations intimes entre filles et de se sentir LESbiENNE.

Les jeunes filles sont baignées dans une norme sociale qui peut être pesante pour leur acceptation d'elles-mêmes : la pression à l'hétérosexualité. Cette dernière nourrit la honte ou le malaise que l'on ressent parfois, lorsque l'on tombe amoureuse d'une autre fille, même si on ne sait pas toujours aller jusqu’à nommer ce sentiment..

Pourtant, oui, on peut être ado et LESbiENNE! Il n'y a que vous seule qui pouvez savoir ce avec quoi vous vous sentez bien. Vous êtes unique, vous avez le droit d'aimer qui vous voulez, prenez soin de vous...

19 commentaires:

  1. Je suis lesbienne fin je pense et j'ai déjà eu l'occasion d'avoir des rapports sexuel avec ma meilleur amie et on a eu des rapports mais j'en aimerai d'autre mais je nausée pas lui demandé j'aimerai laisser faire le temps mais j'en veux maintenant que dois lui dire ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour toi...

      Tu as ton corps qui vit et il semble que c'était chouette sexuellement avec ton amie, si ton corps et tout toi en veulent encore!!! Donc, tu as vécu de belles expériences sexuelles, c'est chouette ça! Prends déjà cela dans ta valise avec toutes les belles choses de ta vie!

      Et tu en veux encore... Et elle, en veut-elle encore avec toi?

      Dans quel genre de relations êtes-vous? Amies avec un petit +? Amoureuses? En question? Pas encore définie comme relation?

      Tu dis que tu voudrais laisser du temps au temps, ne pas presser les choses, explique-moi pourquoi? Parce qu'elle n'est pas prête à avoir encore des relations sexuelles? Elle t'a demandé d'attendre? Elle n'est pas prête à assumer des relations sexuelles tout court? Ou avec une autre fille, elle n'assume pas de désirer une autre fille ? Parce que tu ne veux pas lui demander quelque chose (qu'est-ce qui se passe quand tu attends quelque chose d'elle, elle fuit? elle a peur?)?

      Quand vous avez eu des relations sexuelles, c'est venu comment? Qui a fait le premier pas, comment ca s'est passé ensuite pour que vous alliez jusqu'à avoir des relations sexuelles? Pourquoi cela ne pourrait pas se passer de la même manière? Ou d'une autre manière d'ailleurs (celle qui n'avait pas fait le premier pas peut le faire), ca change!

      Alors, pour te répondre à "je suis lesbienne, fin, je pense", sache que quoique tu sois, ce sera beau, car c'est toi. Etre lesbienne, c'est de l'amour et c'est tout, c'est aussi inventer d'autres relations, c'est se permettre d'autres choses que la norme prévue, les lesbiennes qui sont passées au delà des préjugés et qui s'acceptent comme telles, elles sont heureuses et vivent de belles choses sexuellement aussi. Ce sera le cas pour toi aussi, avec ton amie ou avec une autre personne dans ton avenir...

      Supprimer
  2. Bonjour je suis perdu je me suis rendu compte que jetait amoureuse d'une fille et sa a était un choque pour moi et des que je la voie j'ai ce sentiment vraiment spectaculaire je ne serait l'expliquer et je suis perdu je ne sais pas comment fair,comment l'aborder,comment lui parler et en même temps je me sens pas vraiment en forme depuis que j'ai apris que je l'aimais et je ne sais plus du tout quoi faire j'ai besoin de conseille

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour toi... Il t'est arrivé une des plus belles choses au monde, tu es tombée amoureuse. Si tu ne prends pas cette nouvelle comme un cadeau, est-ce que c'est parce que c'est une fille comme toi et que tu trouves ça """pas normal""" ? Ou parce qu'elle ne s'intéresse pas à toi? Penses-tu qu'elle n'ait des attirances QUE pour les garçons? Qu'est-ce qui te met "pas en forme"? Garde confiance en toi, c'est vrai que quand quelque chose nous arrive et qu'on ne s'y attendait pas, on peut se sentir perdue. Mais il t'est arrivé une belle chose, tu as senti de l'amour pour quelqu'un, pour une fille en l'occurrence et l'amour, le sentiment amoureux, c'est toujours beau. C'est de l'amour et c'est tout ce qui compte. Pour le reste, parles-nous un peu plus, réponds aux questions que je viens de te poser, dis-nous pourquoi/de quoi tu te sens perdue et surtout, garde confiance, ca va aller! Nous pensons fort à toi et nous sommes désolées pour le retard dans les réponses!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon ..moi j'aime une fille on parle de temps entemps via skype .elle me pose de question du genre si j'etait en couple . De temps en temps aussi au collège je l'aborde avec des blague ou regard sensuel mes je ne sais pas si elle est bi elle l'aime cet.. J'ai besoin d'aide

      Supprimer
    2. Bonjour, merci pour ton post:

      Qu'est-ce que tu as besoin comme aide? Qu'est-ce qui t'aiderait à aller mieux?

      Lis ce que je viens de répondre, en dessous, le 8 novembre et regarde le lien et toutes les questions et les réponses des jeunes et de nous. Est-ce que cela t'aide? Si non, explique-nous + le problème que tu rencontres pour le moment, c'est quoi le problème? Pour qui est-ce un problème (pour toi seulement?)? qu'est-ce que tu as déjà essayé pour trouver des solutions à ce problème? Qu'est-ce qui fonctionne, qu'est-ce qui ne fonctionne pas?

      Je suis là si tu veux/as besoin, sur ce blog ou à santedeslesbiennes@gmail.com

      Supprimer
  4. Bonjour tout le monde bon voila je suis tomber amoureuse d' une amie mes je sais pas vraiment si elle est bi ou pas . Ya quelque temps sur soupe elle ma demander si j'etait en couple puis pk je lui avait cacher enfin bref ..je la takine un peut tout les jours humour ect..mes je sais pas comment lui avouer mes sentiments réellement mes vous savez au collège c dur ..

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour toi... Merci pour ton post...

    Tu crains quoi si tu lui dis? De elle? Des autres?
    Et dis-nous un peu + ce qui est dur au collège?

    L'humour, ca protège beaucoup, mais parfois, ca met du flou et à un moment, on peut s'y perdre aussi...

    Tu sais, pour moi, "avouer", c'est quand on a fait quelque chose de mal. Mais tes sentiments, c'est un pur cadeau, tu n'as donc rien à avouer... Tu peux juste soulever un peu le voile qui est dessus, un peu (dire les choses mais pas tout) ou complètement (si tu as bien évaluer les risques et ce que cela peut apporter de positif et que tu choisis que la balance entre les deux permet de le dire ou pas).

    Tu as lu tous ces post-là aussi?
    http://lasantedeslesbiennes.blogspot.be/2012/07/comment-savoir-si-une-fille-ou-une.html?showComment=1383905787465#c6401163387987745834

    Je t'encourage fort et écris-nous si tu le veux...

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour , depuis 2 ans je me voir attirée par les filles , j'ai envit d'en parler a des personnes en qui j'ai confiance , mais étant donner que je n'aime pas trop parler de ma vie ... Voila quoi ... Et ses personnes la peuvent pas forcément me comprendre ... :(
    En fait j'ai rencontrer une fille , que je connais des a present , et qui est juste trop magnifique , mais je ne sait pas comment me l'enlever de la tete , c'était le vraie coup de foudre pour moi , comment faire ,?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi veut-tu te l'enlever de la tête? Pourquoi veux-tu faire une croix sur une des plus belles choses qui puissent arriver, càd, le fait de tomber amoureuse?
      Comment tu te sens d'aimer une fille?
      Tiens nous au courant et ne reste pas seule avec ça, parle-nous...

      Supprimer
  7. bonjour, moi je suis amoureuse d'une fille et j'ai très envie de lui dire mais j'hésite parce que je me dit que non elle aime les mecs, et puis si c'est pas réciproque je pourrai plus lui parler et en plus elle est proche de sa tante qui est amie avec ma mère donc j'ai peur qu'elle lui dise...Mais d'un autre coté elle m'a inviter chez elle le jour de la Saint-Valentin et pour son anniversaire ou il n'y avait que moi et une autre de ses amies alors qu'on est pas spécialement proche, on est même pas dans le même collège...
    Donc je ne sais pas du tout quoi faire? Je n'ai pas envie de ne plus pouvoir la voir, lui parler...
    Auriez-vous un conseil?

    RépondreSupprimer
  8. Fais doucement, petit à petit, vois la, apprenez à vous connaitre, faites des activités ensemble et peut-être peux-tu t'inspirer de cela?

    http://lasantedeslesbiennes.blogspot.be/2012/07/comment-savoir-si-une-fille-ou-une.html

    Garde confiance...

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour. Alors tout d'abord j'ai 14ans je souris tout le temps mais personne ne se rend compte que ça cache un mal-être profond je suis extremement mal dans ma peau.

    Quand j'étais jeune tout le monde étais contre moi vraiment tout le monde j'avais des amis mais ils me tournais souvent le dos pour être contre moi aussi. Alors quand je rentrais chez moi j'affichais ce sourir niais mais rien n'allais. C'est la que j'ai commencer à me pincer à l'interieur des coudes.

    J'ai déménager depuis presque 5ans, une nouvelle vie. Malgré tout j'y pense souvent j'ai recommencé à me pincer mais ma mère l'a vu je lui ai dit que c'étais une petite allergie. Elle m'a cru. Il y a un an ma tante est morte d'un cancer je n'ai pas supporter, je n'ai pas pu lui dire que je l'aime fort, quel est et restera toujours mon modèl. J'ai commencé a me mutilé avec mon compas pas très voyant. J'ai arrêté mais j'avais déjà tracé la première ligne. Maintenant je me mutile toujours mais avec une lame de rasoir j'ai peur tellement peur.

    En plus je me pose des questions sur ma sexualité. J'ai toujours trouvé les filles sexy et attirantes même plus jeune (au primaire...) mais maintenant c'est l'adolescence tout est emplifier et je suis sur de ne pas être hétéro. Ça a été vraiment dur a écrire car je ne m'assume pas du tout et sa me fais très mal de vivre dans la honte. Mes parents ne se doute de rien. Je l'ai dit a une amie qui l'as très bien pris mais je voudrais en parler avec elle mais je ne sais pas comment engager cette conversation. Elle sais aussi pour la mutilation mais pense que j'ai arrêter depuis un moment mais c'est faux.

    Je suis désoler d'avoir raconter ma vie mais j'avais besoins de me confier et ça ma permis de faire un petir pas déjà merci si vous avez réussi à lire. J'ai besoin d'aide et c'est le plus dur à avouer.

    Je vous remercie d'avance car sans m'avoir rien dit vous m'avez un peu aidé car écrire ceci ma vraiment libérer. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour toi!
      Tu dois avoir beaucoup de choses à l'intérieur de toi, plein de belles choses et aussi des choses plus sombres, des émotions de toutes les couleurs, que tu as du mal à exprimer, à gérer... Ca arrive souvent à l'adolescence... Une personne va + déprimer, une autre se mutiler, pour tirer le signal d'alarme qu'il y a qqchose qui ne va pas...
      Connais-tu ce site, c'est pour les jeunes et ca explique beaucoup de choses sur les auto-mutilations:
      http://www.jeunessejecoute.ca/Teens/InfoBooth/Emotional-Health/Self-injury.aspx
      L’automutilation, c’est lorsque tu te fais mal, en sachant que tu vas avoir mal physiquement - mais moins mal que la douleur psychologique que tu ressens- et c'est comme si une force te poussait à cela et qu'au fur et à mesure, tu as des difficultés pour arrêter de te faire mal. C'est un peu comme si tu devenais accroc, non pas à la douleur, mais au soulagement momentané qui survient après la douleur physique de te faire mal. Le corps, quand on se blesse accidentellement ou quand on se fait du mal, libère des hormones qui endorment, nous laissent comme dans un état second et c'est un peu à ça que l'on devient accroc.
      Les jeunes qui s'automutilent, comme toi peut-être, doivent gérer des émotions difficiles. Plusieurs jeunes disent que ça les soulage sur le coup. Mais pas à long terme. Elles peuvent comme toi parfois, en avoir honte, s'isoler, rester seule avec cela. Ca devient alors un cercle vicieux.
      Mais toi, tu as du potentiel pour sortir de ce cercle. D'abord, tu en as parlé avec une amie, donc, il y a une personne au courant, tu n'es plus tout à fait toute seule! Ensuite, en écrivant sur ce blog, en nous tendant une perche sur ce blog, tu as vécu un peu les mêmes sensations qu'en te mutilant, tu te sens un peu libérée, momentanément. Donc, ca se peut que tu as deux beaux débuts de solutions pour t'en sortir, petit à petit. 1. en parler, ne pas rester seule, te faire des amies et 2. l'écriture, peut-être tu pourrais tenir un journal, écrire peut être un fameux tremplin pour s'en sortir.

      Il existe un certain nombre de filles qui ont déjà des attirances au primaire pour d'autres filles. Tu dis que tu es sûre de ne pas être hétéro, mais que tu n'assumes pas de ne pas être hétéro. Pour qui ce serait un problème si tu aimes une fille, si tu n'es pas hétéro? Pour quelles raisons ce serait un problème? Est-ce qu'autour de toi, il y a beaucoup de choses qui te rappellent que tu dois être hétéro, sinon... Sinon quoi?
      L'amour, pour une fille, un garçon, c'est de l'amour et c'est tout! Ce n'est pas toi le problème, c'est le sexisme, l'homophobie, les pressions pour que les filles soient hétéros...
      Ta tante aurait dit quoi si tu aimais une fille? Et elle aurait dit quoi si tu étais malheureuse parce que tu te forces à vivre une vie, des sentiments qui ne te correspondent pas? Elle se serait sentie comment si elle savait comme tu as mal au coeur, que tu ne vas bien et que tu te mutiles? Elle t'aurait donné quoi comme conseils? Tu penses que ce qu'elle veux pour toi, ca peut être des petites lumières, des balises sur ta route vers le droit à ton bonheur à toi, à ta vie à toi?

      Je te remercie pour la confiance que tu as eu en toi, en nous, en nous écrivant!

      Supprimer
  10. Bonjour, je suis bi et j'ai 13 ans mets j'ai envie de changement sortir avec une fille mets je ses pas comment faire je l'assumerais si j'étais en couple avec une fille mets je ne le suis pas... help me

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mieux vaut tard que jamais, je peux enfin vous répondre... Toutes mes excuses!

      Alors, est-ce que ta question est "comment rencontrer une fille"? Soit, il y a les filles que tu connais, mais on ne peut pas savoir si elles ont également des attirances pour des filles, ni si toi tu leurs plairais... Je t'invite à lire ce post-là:

      http://lasantedeslesbiennes.blogspot.be/2012/07/comment-savoir-si-une-fille-ou-une.html

      D'autre part, tu peux aussi t'adresser à une association de jeunes lesbiennes, bies, genre par exemple,

      sur Paris, http://www.mag-paris.fr/,

      sur Montréal, http://headandhands.ca/fr/programmes-services/jeunesse-2000/

      Mais je ne sais pas du tout d'où tu nous écris! Donc, Paris et Montréal, c'est peut-être très loin de chez toi!?

      Rencontrer et aimer une fille, si tu en as envie, cela va se faire. Petit à petit, tu vas oser, tu vas t'approcher, garde confiance que si tu en as envie, cela va se réaliser grâce à toi...

      Sois patiente et garde confiance!

      Supprimer
  11. Bonjour,
    Je suis de retour (la fille qui se mutilais)
    Et oui mutilais. J'ai arrêté malgré que je ne veux que recommencer. Je ne sais pas si cet hiver je tiendrai car personne ne pourra le voir et ça me donne envie. Je sais pas si vous comprenez. Je pense être boulimique anorexique. Je pense que mon corps ne le supportera pas.
    J'ai commencé à écrire un journal mais j'ai très peur que quelqu'un le découvre. Je pense que ma mère est au courant que je me mutilé car elle me fais des allusion assez direct. Elle respecte malgré tout mon silence et ne m'a jamais demandé directement. Demain je rentre en 3 ème. Cette année aussi j'ai piscine et mes cicatrice son énormément voyante comparé à l'année passée. Ça me stresse énormément. Mais pour l'instant j'ai l'impression d'être libéré. J'ai beaucoup discuté avec mon amie Marine par rapport à ma sexualité et elle me soutien dans tout. Elle est vraiment gentille si vous saviez. Elle m'aide beaucoup mais cette année elle s'en va car à elle a un an de plus que moi et elle passe au lycée et celui ci est un peu loin. Elle va me manquée cette année. Je dois vous laisser je suis très fatiguer. Je me battrai pour vaincre cette foutu addiction.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour toi... Tu es bien courageuse dis! C'est sûr que tu peux arrêter (puisque tu l'as fait), comme tu peux recommencer. Ce n'est pas quelque chose d’irrésistible, que tu ne peux pas du tout contrôler... Il faudra voir ce qui te fera le plus de bien dans ta vie et pas seulement à court terme (tu te souviens, on avait parlé des endorphines que ca donne au corps, qui momentanément, endort ce qui te fait encore plus mal que la douleur physique, le mal au coeur et à l'âme)... Sur quoi d'autre pourrais-tu concentrer le contrôle de ta vie? Les amours envers les filles, ca ne se choisit pas, tu n'as pas de contrôle la-dessus. Sauf un. Celui de le vivre et de le vivre de manière heureuse. Dommage de Martine doive partir. Mais toute l'acceptation qu'elle aura eu envers toi, cela est marqué dans ton corps et tu ne l'oublieras pas. Personne, même pas toi, ne pourra l'enlever. Quelqu'une t'a aimée et soutenue telle que tu es, comme tu te sens!
      Qui compte pour toi à part Martine et qui est présent.e cette année dans ta vie?
      Bonne rentrée! Courage pour amorcer les cours de 3ème! Tu grandis, tu évolues, tu changes, c'est beau à voir!

      Supprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer

santedeslesbienne@gmail.com

santedeslesbienne@gmail.com